Menu
Du lundi au samedi
Horaires variables
A domicile dans un rayon
de 500 mètres autour du cabinet
02.35.70.07.86

Demandez à être rappelé gratuitement

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pourquoi mon medecin a prescrit de la kinésithérapie pour mon enfant atteint d'une bronchiolite?

Pourquoi mon medecin a prescrit de la kinésithérapie pour mon enfant atteint d'une bronchiolite?

Le 02 janvier 2017

Quel est le rôle du kinésithérapeute dans le traitement de la bronchiolite?

Le kinésithérapeute intervient lors de la "phase sécrétante", c'est-à-dire lorsque les bronches produisent trop de mucus, ce qui altère la ventilation de l'enfant. Le kiné va, par des manoeuvres visant à augmenter le flux expiratoire, permettre de faire sortir cet excedant de mucus. Les voies aériennes une fois libérées, votre bébé pourra ainsi mieux se nourrir et dormir.

 

Comment se déroule une séance de kinésithérapie?

En premier lieu le kiné va faire un bilan afin de connaitre l'état général de l'enfant (alimentation, sommeil, présence de fièvre). Il va vérifier s'il y a des signes de lutte respiratoire en observant le rythme respiratoire (cycle respiratoire inférieur à 60/min) et la présence de tirage (sursolicitation des muscles inspirateurs). Si l'enfant présente des critères d'exclusion à la prise en charge libérale, le kinésithérapeute vous renverra vers votre medecin ou vous orientera vers les urgences.

Si tous les critères évalués permettent d'effectuer la séance en toute sécurité, le kinésithérapeute va augmenter le flux expiratoire en accompagnant l'expiration de l'enfant pour le faire souffler au maximum de sa capacité. Cela va permettre de faire remonter les sécrétions au sein de l'arbre bronchique, soit le kiné fera cracher bébé ou le laissera les déglutir. Il n'est pas grave que l'enfant déglutisse les sécrétions, le plus important étant de les faire sortir de l'appareil respiratoire. La quantité de sécrétion déglutie ne limite pas l'alimentation en "en prennant la place", c'est la difficulté à respirer par le nez qui limite la prise alimentaire.

Le nombre de séances nécessaires est variable d'un enfant à un autre et d'un épisode de bronchiolite un autre. C'est votre kinésithérapeute qui vous indiquera quand arrêter les soins.